21 février 2014

Le principe de l'émulsion cosmétique.



A force d'utiliser ce principe dans une grande partie de mes recettes, j'ai pensé qu'il serait utile de faire un petit tuto en images pour t'expliquer en détails la réalisation d'une émulsion.

L’intérêt de l'émulsion étant de réussir à faire se mélanger de façon homogène deux produits (eau et huile) grâce à un émulsifiant. A partir de cela on peut réaliser tout plein de textures différentes selon les proportions utilisées de chacun des ingrédients : crème épaisse, normale, fluide, mousse, lait, etc...

Saches d'abord qu'il existe plusieurs techniques différentes. Je te présente ici les trois que j'utilise principalement : L'émulsion classique au bain-marie, l'émulsion "one pot", et l'émulsion à froid avec le gélisucre pour un gel huileux.


Important : avant de commencer sa préparation, bien s'assurer d'avoir parfaitement lavé et désinfecté tout son matériel,  ses accessoires, ses contenants et le plan de travail.


La méthode "classique" au bain marie.


C'est la méthode la plus courante, elle consiste à faire chauffer dans deux récipients différents au bain-marie, la phase aqueuse d'un coté ( eau / hydrolats ) et la phase huileuse + émulsifiant de l'autre (huiles végétales, beurres végétaux et émulsifiants).







Les deux phases doivent atteindre une température approchant les 70 °C. Pour cela, il n'est pas indispensable d'avoir un thermomètre, cette température est atteinte généralement quand la cire émulsifiante est fondue dans l'huile ou le beurre.







Une fois que les deux phases sont à la bonne température, que la cire émulsifiante est fondue, il s'agit de mélanger les deux phases ensemble. On ajoute la phase huileuse (huile + émulsifiant )  dans la phase aqueuse progressivement tout en mélangeant. Pour cela, il existe plusieurs accessoires possibles : le fouet manuel, le batteur électrique (de cuisine), le mousseur émulsionneur d'Aromazone ou le batteur mousseur AZ (que je ne te conseille pas).




 


Il faut mélanger quelques minutes et jusqu'à ce que le mélange ait bien refroidit.

Pour accélérer le refroidissement de la préparation, il est possible de poser le récipient contenant sa préparation dans un autre récipient contenant lui de l'eau bien froide et éventuellement des glaçons.




 




Une fois que le mélange est à température ambiante, il faut ajouter la dernière phase de sa recette, à savoir celle qui contient :

- Les actifs.
- Les Extraits aromatiques ou fragrances.
- Les huiles essentielles.
- Les conservateurs.



 




Et encore bien mélanger pour avoir une préparation homogène et une bonne dispersion des derniers ajouts. Puis, mettre en pot.








La méthode "one pot".


Cette méthode consiste à mettre dans un même récipient la phase aqueuse + la phase huileuse et l'émulsifiant.
Elle est donc beaucoup plus facile à réaliser.

Attention, apparemment elle ne fonctionne pas avec tous les émulsifiants. Ceux que j'ai testé et avec lesquels tu peux réaliser du "one pot" sans soucis : BTMS, Cire émulsifiante N°1 et N°3, Olivem 1000. (si jamais tu en utilises d'autres en "one-pot", n'hésites pas à partager ton expérience en commentaire)



 




On chauffe le tout au bain marie (ici, j'utilise ma machine à émulsionner) de la même façon que la méthode classique : jusqu'à ce que la température atteigne environ 70°C et que l'émulsifiant soit bien fondu.












Ensuite, hors du bain-marie, on mélange bien l'ensemble pour avoir une préparation homogène. On attend que la préparation ait refroidit pour y incorporer ses actifs.


 



Et on re-mélange.



 



Il existe des machines qui permettent de réaliser ses émulsions en "one-pot" : la Naturalis de Rowenta, conçue spécialement pour les cosmétiques maisons. De mon coté, j'ai opté pour une machine moins cher qui à la base sert à émulsionner le lait. C'est un investissement mais un gain de temps considérable par la suite !



La méthode "à froid" avec le gélisucre.


Là, je te présente la méthode pour réaliser un gel huileux démaquillant (comme pour cette recette). Je n'ai pas encore testé d'autres formes d'émulsions avec le gélisucre.

Il faut commencer par mettre la quantité totale de gélisucre dans un contenant, puis introduire l'huile au goutte à goutte (avec une pipette ou une seringue) tout en mélangeant énergiquement (avec un batteur électrique si possible). 



 



En premier lieu, le mélange blanchit et ne s'épaissit pas tout de suite. Il faut encore continuer à battre en incorporant très très peu d'huile à chaque fois.



 



Le mélange va commencer à s'épaissir, il faut continuer à rajouter l'huile petit à petit. Là c'est vraiment comme pour une mayonnaise. Cela va d'ailleurs commencer à en prendre la consistance.






On continue jusqu'à ce que toute l'huile ait été incorporée. A ce stade on peut ajouter l'huile en plus grande quantité à chaque fois. Puis on ajoute ses EA, ou sa fragrance / ses actifs et éventuellement un conservateur. Et on mélange, encore et encore !! :)


Voilà ce que ça donne au final, un gel huileux bien compact :








44 commentaires:

  1. Merci pour cet article, très utile :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!! j'espère qu'il aidera certaines personnes à se lancer ! Une émulsion cosmétique, ce n'est pas si difficile que ça à réaliser !

      Supprimer
  2. Merci pour cette article, moi qui débute je pense qu'il me sera très utile.
    J'ai un petit conseil a te demander, pour l'émulsion au bain-marie. Quel type de récipients peut-on utiliser?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille des petits bols en inox, c'est vraiment le mieux ! Pour avoir essayé le verre : attention ça peut casser et être très dangereux (même le pyrex). Tu peux trouver des bols en inox pas chers et de toutes tailles dans les magasins type : Foirfouille, Gifi, Centrakor, Babou...

      Bonne chance à toi pour tes débuts !

      Supprimer
  3. Article très intéressant qui détaille parfaitement les différentes techniques de l'émulsion. La 1ère méthode (le bain-marie) est acquise, le reste viendra en son temps...
    La lecture de tes articles est toujours un réel plaisir. Merci à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Delphine !! :)

      Tu as raison, chaque chose en son temps !! et si tu maitrises la méthode "classique", alors le reste ne sera qu'une formalité !

      Supprimer
  4. Bonjour qqn a t il testé la cire protection avec la naturalis??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Naturalis ou plutôt mousseur lait?

      Supprimer
    2. Je vais y arriver, olive protection

      Supprimer
    3. Désolée caroline je n'avais pas bien compris tes questions. Je n'ai jamais essayé avec l'olive protection. Je ne saurai pas te répondre. 😢

      Supprimer
  5. Hello, peux tu nous dire quel est la marque de ta machine et son nom. Le bol est-il chauffant? et se refroidit-il rapidement genre en le décrochant et le plongeant ds le bain d'eau froide? Merkki. Aromatiquement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, un com' que je n'avais pas vu, désolée....

      Alors, la machine est de marque SEVERIN et le modèle : 9688 Emulsionner de Lait à Induction Noir. Le bol chauffe, la température est réglable. Et il se décroche ce qui fait que la préparation se refroidit rapidement, bien plus qu'avec la Naturalis, par exemple. On peut aussi le plonger dans un récipient d'eau froide sans problèmes.

      Supprimer
    2. Quelle machine ? Je ne sais pas où trouver un batteur-mousseur ou émulsionneur assez costaud (pas comme celui d'A-Z). Tu peux m'en dire plus sur celui que tu as (Sevenin), où tu l'as trouvé... Merci!

      Supprimer
    3. Euh, si je ne me trompe pas, le batteur Sevenin 9688 est à 97,63 euros (en promo)! Euh... n'y aurait-il pas un appareil moins cher ? Merci encore!

      Supprimer
    4. Regardes sur e-bay ou amazon, j'ai payé le mien 95 euros il y a un an et demi, les prix ont un peu baissé depuis. Tu dois pouvoir trouver moins cher.

      Supprimer
  6. Salut, Ton article est très complet, merci. Tu vas peut être pouvoir m'aider.
    Je maîtrise les techniques avec le gelisucre et le one pot, mais avec la technique traditionnelle, ca déphase.
    En fait, je verse petit à petit la phase aqueuse dans la phase huileuse, un peu comme avec le gelisucre, est ce cela le probleme? Dois je verser toute la phase aqueuse dans la phase huileuse en mélangeant ?
    Je n'ose plus essayer, j'ai déjà tellement jeté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laurette,

      Je pense que pour la méthode classique il ne faut pas y aller doucement comme pour le gélisucre. Il faut verser sa phase aqueuse dans sa phase huileuse (ou l'inverse, ça ne change pas grand chose) en une seule fois mais progressivement et bien mélanger au moins trois minutes, puis encore 3 minutes une fois refroidi et avec l'ajout des actifs et conservateurs, etc...

      Supprimer
    2. Merci Bertille, j'ai donc essayer comme ca, mélange des 2 phases en une fois lorsque la température de 70°C a été atteinte tout en mélangeant. ca c'est vite transformé en lait, puis la creme a épaissit petit à petit. Le résultat est bon, ma creme réalisée il y a 5-6 heures se tient bien et ne déphase pas. Happy. Me voici réconcilié avec cette méthode. Merci, bises

      Supprimer
  7. merci pour ces explics,je viens de faire une créme au lys AZ, déception !! je mets dans le saucier zut petite quantité ,vite bain marie ,en rajoutant cire emulsifiante 3 ,à priori pour une premiere fois ça devrait aller mais cela donne un tout petit pot pour une semaine voire un peu plus mais ça m'étonnerait !! je suis un peu déçue mais j'aurai du modifier la quantité d'eau mais cela aurait modifié la texture ,avec 37ml esu on va pas bien loin
    Alors encore Merci
    Gen Nice

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup pour ces explications. J'ai galéré avec le fouet az, je viens d'en commander un autre ailleurs ça devrait aller mieux ! Merci pour toutes les astuces et recettes, top et très motivant pour une débutante comme moi ! 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que mes explications puissent t'aider !! Tu as tout plein de belles tambouilles qui t'attendent ! :)

      Supprimer
  9. Kikoo Bertille,
    Juste un petit mot d'abord pour te remercier pour l'idée de la machine... premier test aujourd'hui, avec une de tes recettes (adaptée à mon stock) : crème pour le corps macadamia/nougat (devenue avocat/marron glacée)... trop du bonheur à faire...
    Tu peux ajouter la cire n°2 à la liste des émulsifiants "one pot" possible... le résultat est parfait...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super Armelle ! Je suis bien contente que la machine te plaise ! :)

      Supprimer
  10. Bonjour, merci pour cet article très utile. Quel fournisseur ou quelle marque conseillerais-tu pour un bon batteur-émulsionneur? J'ai un batteur électrique chez moi mais il est trop grand pour les petites quantités que je veux préparer (100 ml maxi). Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai soit la "super machine" Severin ou sinon mon petit mousseur émulsionneur vient de chez AZ.

      Supprimer
  11. Bonsoir, merci pour ta réponse Bertille. J'ai parcours ton blog et j'ai vu que tu utilisais un batteur de cuisine ^^. J'ai cru voir aussi que tu utilisais une balance à deux chiffres après la virgule, j'en cherche une et c'est difficile à trouver même sur de simples sites de "cosmétique maison. Où as-tu trouver la tienne? Merci et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé la mienne sur Amazon mais c'était juste avant qu'aromazone ne sorte son dernier modèle ! Je te conseille donc de la prendre chez eux, c'est la même et elle est de bonne qualité et pas trop chère mais surtout du bénéficie du SAV du site qui est très bon.

      Supprimer
    2. J'ai trouvé la mienne sur Amazon mais c'était juste avant qu'aromazone ne sorte son dernier modèle ! Je te conseille donc de la prendre chez eux, c'est la même et elle est de bonne qualité et pas trop chère mais surtout du bénéficie du SAV du site qui est très bon.

      Supprimer
    3. Je l'ignorais merci pour ta réponse :). Bon week-end.

      Supprimer
  12. Bonjour,
    Test fait ce jour avec l'emulsan de chez AZ. Ça n'a pas pris.

    RépondreSupprimer
  13. bonjour il y a un truc que j ai pas compris sur l utilisation du severin quand tu dis:Ensuite, hors du bain-marie, on mélange bien l'ensemble pour avoir une préparation homogène. On attend que la préparation ait refroidit pour y incorporer ses actifs.tu n emultionne pas avec l appareil?ou bien on peut emulsionner avec l appareil sans eau ou bien encore c'est a froid?cordialement


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je comprends la confusion. En fait ici je présente la méthode One Pot que l'on peut réaliser de façon classique dans un récipient au bain marie ou dans une machine à émulsionner genre naturalis ou severin. Dans tous les cas il faut attendre que le mélange refroidisse pour incorporer les actifs à une t° inférieure à 40°C. Que ce soit dans la machine ou non, ça ne change pas. Mais l'émulsion est déjà faite à ce stade. C'est une émulsion à chaud et il y a bien sur de l'eau.... Peut-être que cet article t'aidera car je ne sais pas si je réponds bien à tes questions : http://biotytille.blogspot.fr/2013/12/ma-machine-emulsionner.html

      Supprimer
  14. Merci bioty donc j emulsionne a chaud puis j enleve de la severin et je rajoute en remuant mes actifs qd c est froid c est ca?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je lance un cycle à chaud, puis deux ou trois cycles à froid. Je laisse refroidir. J'ajoute mes actifs et conservateurs quand c'est en dessous de 40 ° C. Le tout est encore dans la machine. Si la texture n'est pas trop épaisse je relance un ou deux cycles à froid pour les mélanger. Sinon directement à la spatule dans le même bol.

      Supprimer
  15. Pour revenir à l'émulsionneur de lait, je ne vois pas, dans les accessoires, de "batteurs", d'hélices... Comment fonctionne-t-il ? J'avoue que le prix me fait hésiter parce que je ne fais pas tant d'émulsions que cela, enfin si, mais avec le mini-batteur inox de chez A-Z, jusque là, ça a suffi. Il faut dire que je n'ai pas une grosse expérience... Je n'ai utilisé jusque là que deux émulsifiants : la cire n°3 et la cire Olive Douceur, alors, peut-être que pour ces émulsifiants, le mini-batteur à main suffit... C'est pourquoi j'ai besoin, encore, de tes conseils éclairés... Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, il y a une petite roue crantée qui tourne, c'est elle qui fait prendre l'émulsion. Dans tous les cas, le mini batteur ou le mini fouet manuel peuvent suffire. C'est intéressant d'investir quand on fabrique pas mal de produits voir tous ses produits car ça fait gagner du temps mais il est clair que l'on peut très bien s'en passer aussi !

      Supprimer
  16. Merci pour ta réponse. Le prix est un peu élevé pour cet émulsionneur (autour de 90 euros sur Amazon)... Il y en a un petit à 21,90... Je me dis que celui-là, moins performant, évidemment, devrait me suffire parce que je ne suis pas une grande tambouilleuse ni une experte... Qui sait, plus tard peut-être ??? Celui-ci (le Severin) permet-il de faire des quantités importantes ? Mais non, ce ne serait pas raisonnable de mettre autant d'argent dans un émulsionneur... Je crois que je vais me contenter du petit Lacor 69041 Batteur pour Cappucino Électrique. Si tu veux bien y jeter un coup d'oeil et me donner ton impression... Merci encore! Parce qu'à force de battre, la dernière fois, pour faire un masque pour les cheveux, j'avais vraiment mal au bras! :-D Alors tes conseils en matière d'émulsionneur seront précieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout ce produit mais je sais que certaines l'utilisent pour les cosmétos donc pourquoi pas ! C'est vrai que c'est bien moins cher... Mais ça ne chauffe pas ! Il faudra donc quand même passer par l'étape du bain-marie.

      Reviens-nous dire ce que tu en penses si tu l'achètes.

      Supprimer
  17. Quand je l'ai reçu, j'ai constaté que c'était quand même un gadget... et je ne suis pas arrivée à le faire fonctionner.
    Moralité, j'ai acheté le batteur-mousseur de chez Aroma-Zone - que je n'ai pas encore utilisé... Une copine qui anime des ateliers me l'a conseillé... On verra bien!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    Je trouve ton blog très intéressant.
    Je voulais savoir concernant l'huile démaquillante avec le gélisucre, peut on utiliser une autre huile que celle aux noyaux d'abricot? Celle de jojoba par exemple?
    Tu conseilles dans ton article sur le layering une huile qui ne soit pas sèche donc grasse? Mais moi j'évite les HV dites grasses car ça me gonfle les yeux.
    Qu'en penses tu?
    Merci pour ta réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu peux remplacer par n'importe quelle huile. Je préfère effectivement les huiles grasses pour le démaquillage mais si tu ne supportes pas, tu peux prendre une huile sèche sans pb.

      Supprimer
  19. Bonjour, je viens de recevoir mon émulsionner Séverin et je voulais être bien sûre de faire juste, car c'est pas très clair pour moi:
    On peut mettre phase huileuse et phase aqueuse en même temps à chauffer puis émulsionner ?
    Ou bien on met phase huileuse, cire etc...dans Séverin et on chauffe hydrolat à part pour les mélanger dans le Séverin ensuite ? Merci pour précision

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On met la phase aqueuse et huileuse en même temps, c'est le principe du "one pot".

      Supprimer
  20. coucou, moi j'ai testé l'émulsifiant olive douceur en one pot, et impecc, ça marche aussi.
    Par contre, j'ai testé une recette qui associait l'olive douceur à la céra bellina, et ba, GAME OVER mdr! la cera bellina met déjà bcp de temps à fondre dans la phase huileuse seule, donc lui rajouter de l'eau sur ta tête en plus, ba, elle aime pas du tout mdr! j'avais une crème qui boulochait (il restait des grains de cera bellina partiellement non fondus)

    RépondreSupprimer