8 janvier 2014

Savon Marrakech à l'huile d'argan.


Voilà "l'ancêtre" de mon savon des mille et une nuits pour le défi des bulles N°1. Je voulais absolument tester un savon d'inspiration orientale avec des inclusions notamment des petites meringues de savon fouetté que j'avais en stock.

Et puis j'avais ramené du Maroc lors de mes dernières vacances une bonne quantité d'huile d'argan donc je voulais aussi l'utiliser pour faire un savon "de luxe" avec cette huile précieuse.

Finalement, après plusieurs tests, j'ai abandonné l'idée d'utiliser mes meringues car elles étaient trop cassantes et le rendu n'était pas top. 

Je suis donc partie sur des inclusions basiques : longues, rectangulaires et petites, carrées. Inclusions en savon "classique" que j'avais aussi en stock d'un ancien savon : le funnel fleur de charbon.


Voilà, le résultat final : 





En fait, c'est plus un "mix" entre un décor new-yorkais et marocain ! Mais bon, pas grave : fallait que je le tente, de toutes façons !!!


Ma recette pour un moule tradition AZ  : 

- HV Argan BIO : 100 gr. - 20 %
- HV Coco BIO : 100 gr. - 20 %
- HV Palme BIO : 50 gr. -  10 %
- HV Olive BIO :150 gr. - 30 %
- HV Carthame BIO : 50 gr. - 10 %
- HV D'arachide BIO : 50 gr - 10 %

Eau et soude à recalculer.

Sur graissage additionnel à la trace à l'huile d'argan de 5 % soit 25 gr. d'huile.

Fragrance Néroli de chez Sensory Perfection dosé à 2 % du poids des huiles soit 10 gr. ajoutés à la trace.



Comment procéder ??


La veille, 24 heures avant la réalisation de mon savon, j'ai fait macérer 5 gr. de poudre d'urucum dans mes huiles liquides (argan, olive, carthame, arachide). J'ai remué de temps en temps... Dès que je passais devant le macérât ! 
 

Puis, j'ai filtré mon macérât (avec un collant bien épais recyclé en filtre maintenu par un simple élastique à cheveux : ultra efficace et pratique ) : 






C'est joulie !! :)



Ensuite, j'ai préparé toutes mes petites inclusions en découpant différentes tailles :



Coucou ! :)


On commence par la mise en place des plus grosses inclusions dans le fond du moule :






Tout est fin prêt : les huiles, la soude, le 4 épices pour faire une "déco" sur le dessus : 






Ensuite on mélange le tout. Là, tout est allé super vite ! Première et unique fois ou j'ai vu ça, la trace est arrivée à une vitesse fulgurante ! En quelques secondes, le mélange s'est transformé en un genre de "purée de carottes" bien compacte.... Du coup, je n'ai pas eu le temps de prendre des photos...

Mais je t'explique quand même : j'ai recouvert de mon mélange, ajouté les autres inclusions en partant des plus petites aux plus épaisses entre de fines couches de pâte de savon. Tant bien que mal...

Une fois le tout en moule, j'ai déposé une fine couche de 4 épices sur le dessus.

Et voilà ! 




Je t'avoue que vue la texture du mélange lors du coulage, j'ai eu de gros gros doutes quant au résultat que j'obtiendrai au démoulage et à la découpe. Mais j'ai eu une bonne surprise : pas de bulles ou de trous dans les tranches, pas de déphasage, il est nickel ! 

C'est ça que j'aime avec la SAF, on ne sait jamais à quoi s'attendre, on ne peut pas tout maîtriser et le suspens reste à son comble jusqu'à la découpe !

Vraiment je l'adore ce savon, il a toute une histoire...



Merci à ma Soso pour m'avoir "secondé" lors de la réalisation de ce savon... C'était sa première... Et bah, elle a bien vu de suite, ce qu'était une trace !!! :)




1 commentaire: