13 octobre 2013

Savon cupcake Chocolat / Amande.

Bon, là, attention, y'a du lourd... l'article va être long ! En même temps tu te doutes bien que pour faire un savon comme ça il faut quand même un minimum de boulot.


 


 Au final, c'est certes un peu long mais pas si compliqué, rassures-toi.

Ce savon je l'ai imaginé et rêvé un moment avant de me lancer dans sa réalisation. Je ne suis pas une grande fan des pâtisseries en général mais quand j'ai jeté un œil sur des réalisations en "patissavonnerie", ça m'a tout de suite fait envie !

Comme j'avais raté ma première tentative de chantilly cosmétique, j'ai réutilisé ces matières premières pour faire la base de ce savon.

Recette des bases au chocolat :

- 40 gr de beurre de cacao brut
- 40 gr d'huile de coco odorante 
- 200 gr d'huile d'olive
- 60 gr d'huile de coco
- 40 gr d'huile de macadamia

Eau et soude à recalculer.

A la trace :

- 2 Cuillères à café de poudre de cacao.
- 25 ml de fragrance "chocolats belges" de chez sensory perfection.

C'est par là qu'il faut commencer  : réaliser toutes les petites bases "chocolat". C'est assez simple : il faut mélanger ses huiles et la soude. Bien mixer jusqu’à l'obtention d'une trace même légère (ça a été assez long). Puis tout couler dans les moules - ici petits moules IKEA.


 










Recouvrir le tout le papier film pour éviter le dépôt de cendres. Me demandes pas ce que c'est, j'ai jamais vu... J'ai toujours recouvert de papier film, sûrement pour ça !





Ensuite, le lendemain j'ai démoulé et je suis passée à l'élaboration de mon glaçage.

Recette du glaçage en savon fouetté façon chantilly :

- 270 gr de beurre de karité Nilotica.
- 170 gr d'huile de coco.
- 55 gr de beurre de cacao.
- 30 gr d'huile d'olive.

Eau et soude à recalculer.

A la trace :

- 5 ml d'HE d'amande amère.

Il faut faire fondre légèrement ses beurres et huiles solides (coco) afin de pouvoir tout bien mélanger comme il faut. 


 


Quand c'est fondu, le mélange doit refroidir et arriver à peu près à température ambiante, voire plus basse. Tu commences par battre une première fois au batteur électrique pendant 5 minutes. Il ne faut pas hésiter à faire des pauses dès que l'on en a un peu marre ! On se fait une petite place pour le saladier au congélo, on met dedans et on va faire autre chose 5/10 minutes. Pas beaucoup plus sinon les huiles vont vraiment trop se re-solidifier. Ensuite tu reprends ton saladier et fouettes à nouveau 5 /10 minutes. Au fur et à mesure on voit la texture s'épaissir et prendre une consistance de chantilly. Pour accélérer le processus, tu peux disposer ton saladier dans un autre récipient rempli d'eau froide et de glaçons. 

Finalement, ça n'a quand même pas été si long que ça avant d'obtenir la bonne texture. Je trouve que j'ai moins galéré qu'avec la chantilly au beurre de karité, par exemple.




Une fois la texture chantilly obtenue, tu abandonnes ton batteur électrique au profit du bon vieux fouet à main pour incorporer la soude au mélange. Je te déconseille fortement d'utiliser ton batteur car avec l'ajout de la soude ça risque de gicler un peu partout et c'est dangereux ! Ensuite, mon batteur électrique me sert aussi pour ma cuisine donc comme ça il n'est pas "contaminé" par la soude. J'utilise donc un fouet manuel qui est exclusivement dédié à la savonnerie. Bref , avec ton fouet tu incorpores petit à petit la soude à ta chantilly. Il faut y aller doucement au risque de voir ton mélange retomber et là, c'est le drame ! A la fin, il faut ajouter l'huile essentielle d'amande amère, re-mélanger. Pour tout bien incorporer, mélanger, il faut quand même un peu - beaucoup - d'huile de coude mais on y arrive, hein ! 


 


Maintenant que tu as une belle pâte de savon façon chantilly tu peux sortir ta poche à douille et t'amuser à réaliser n'importe quel glaçage. C'était la première fois que j'utilisais une poche à douille, je suis plutôt très contente du résultat. Je me suis entrainée dans une assiette avant d'attaquer sur mes bases. C'est l'avantage avec le savon fouetté, tu as devant toi 30 minutes pour travailler ta pâte avant qu'elle ne soit devenue trop solide.




Pour finir, j'ai râpé un carré de chocolat à dessert et j'ai saupoudré mes petits savons.








On en mangerait quand même, non ?





12 commentaires:

  1. C'est sûr qu'on en mangerait, d'ailleurs j'ai failli, quand j'ai lu "N'oublie pas ton goûter" !!! Il est sublime rien qu'à le regarder et le sentir, alors imagine lorsque je vais me laver avec ! D'ailleurs, c'est presque dommage, non ?!

    RépondreSupprimer
  2. oh bah non, ce n'est pas dommage ! avec toutes les bonnes huiles et beurres qu'il contient c'est ta peau qui va être happy ! et puis tu as encore un peu de temps pour juste l'admirer ! C'est au moins un avantage de la cure ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Il est vraiment très réussit. Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Une pure merveille !!
    Bon, ben maintenant, c'est malin.... je veux le même !!!!...... sauf que je n'ai jamais tenté les savons....!!
    Alors pour ma gouverne, "eau et soude à recalculer" où, quand combien & pourquoi ?!!! (oui, je sais, je suis pénible... ;-P !!)
    Merci pour ta réponse !
    En tout cas, encore bravo !! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! :)

      Non, tu n'es pas pénible, la SAF à un vocabulaire spécifique, normal que tu ne connaisses pas si tu n'as jamais essayé.

      Je vais reprendre une réponse que j'avais déjà faite. C'est tout simple un savon = de l'huile + de la soude + de l'eau.

      La soude tu la trouves soit en poudre, soit déjà diluée dans de l'eau (lessive de soude) et à différentes concentrations. C'est donc à chacun de calculer son poids en soude et eau selon ce qu'il utilise. Surtout que la soude est un produit très dangereux donc il est nécessaire de faire à chaque fois son calcul et avec différents calculateurs pour ne pas avoir un savon caustique (qui contient trop de soude) = mauvais pour la peau.

      Les différents calculateurs (et il y en a d'autres, encore) :

      http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_savoirfaire_saponification-froid.asp#intropage
      http://www.soapcalc.net/calc/SoapCalcWP.asp
      https://www.thesage.com/calcs/lyecalc2.php

      Supprimer
  5. Juste su-bli-me !!! Bravo pour ces magnifiques savons, ça me donne envie de me lancer dans la SAF ! Bonne continuation à toi et à ton blog, et à très bientôt ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci pour ce gentil message ! Faut pas hésiter à te lancer ! Le seul risque est de ne plus pouvoir s'arrêter... :)

      A bientôt !

      Supprimer
  6. magnifique! je ne me suis pas encore lancée dans la chantilly ; ce qui m'ennuie c'est que j'ai un mixeur pour la cuisine; j'ai envie de l'utiliser et en même temps, comme je fais du saf, je sais que tout ustensile ne doit pas être réutilisé en cuisine! tu as deux mixeur?un cuisine et un savon??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai deux mixeurs, un pour la cuisine et un spécial pour la SAF. On en trouve des vraiment pas chers au supermarché. Après pour faire le savon façon chantilly, c'est un batteur que j'utilise et je prends celui de ma cuisine car il n'entre pas en contact avec la soude. Dès que j'ajoute la soude à mes beurres / huiles fouettées, j'utilise le fouet à main (spécial SAF celui-ci).

      Supprimer
  7. Je ne vois nulle part de vitamine E, ne vont-ils pas rancir ? En tout cas, une grand bravo !!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les huiles utilisées ici ne sont pas spécialement sensibles. Ces savons ont très bien tenu. Honnêtement je ne mets jamais de vitamine E dans mes savons, ça me reviendrait trop cher ! :)

      Supprimer
  8. Bonjour 😍😍😍😍😍 cette chantilly je l'aime elle est parfaite. Grand merci tout le monde le demande comment je la fait et je passe mon temps à donner votre lien. Super recette validée

    RépondreSupprimer